Tissus thermiques: un pas en avant pour la mode?

Aujourd’hui on se demande si la mode est arrivée à un point de saturation en terme d’innovations, toutes les formes et toutes les matières on été utilisées… C’est pourquoi, depuis le lancement de ces vêtements qui changent de couleurs au contact de la chaleur, on entend parler de plus en plus de cette innovation technologique dans la mode.

Lancés en premier par Anzevino & Florence aux Etats-Unis, on les retrouve récemment chez Colette avec un partenariat entre House of Holland et Cassette Playa, ce qui devrais mieux nous les faire connaître en Europe. L’idée paraît très bonne et les possibilités infinies, comme nous le montre par exemple la créatrice Angel Chang qui, en partenariat avec RedMaps, propose une robe qui révèle une carte de New York lorsque l’on souffle dessus.

Innovateur surement, mais pratique j’en doute. Avant toute chose il faut s’assurer que ça marche, et que « un souffle » soit la variation thermique nécessaire pour changer l’aspect du vêtement. Le doute se révèle utile quand on voit cette vidéo de « Colette Shopping TV #2 » où l’on nous montre vraiment comment ça marche (à partir de 4:30min). Après ça, le seul endroit du corps qui pourrait émettre assez de chaleur pour changer la couleur de votre t-shirt se trouverais sous vos aisselles… On vous aura prévenus alors réfléchissez-y avant de vous lancer dans cette nouvelle tendance.

~ par Leopoldo Celi sur 17 avril, 2008.

2 Réponses to “Tissus thermiques: un pas en avant pour la mode?”

  1. Je ne vois pas trop le côté pratique, plutôt les nombreux inconvénients:
    – un pli bien coincé dans le creu de l’aine et on se retrouve avec une tâche à un endroit pas stratégique et glam pour un sou,
    – si un écart de température suffisant arrive, on se retrouve avec une panoplie dépareillée,
    – le risque de « spots » de couleurs différentes va nous faire virer arc-en-ciel

    Bref, une mode pour fluokids, non? Quoique la robe peut être portée dans ses deux versions: l’une été, l’autre hiver peut-être…

  2. Oui exactement, ce sont les fluokids les seuls qui vont oser se lancer dans ce genre de tendances…

    On est loin du futur révolutionnaire en termes de matériaux et je pense que, pour l’heure, seule la forme de nos vêtements peut être vraiment développée de manière innovante (un article à venir la dessus d’ailleurs).

    A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :